Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

Un tribunal ghanéen a rejeté vendredi 30 août la demande d'extradition de la Côte d'Ivoire concernant Justin Koné Katinan, porte-parole de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, considérant que les charges retenues contre lui étaient "politiques". Arrêté au Ghana en août 2012, M. Koné Katinan est recherché par la Côte d'Ivoire pour crimes économiques durant la sanglante crise post-électorale, qui a fait environ 3.000 morts, déclenchée par le refus de Laurent Gbagbo de céder le pouvoir à son rival Alassane Ouattara, après sa défaite à la présidentielle de novembre 2010.