Burkina Faso
PEN

Sankara est fascinant et Cupelin, dans ce documentaire, ne cache pas son admiration pour le personnage, d’un point de vie humain autant que politique, frôlant parfois de justesse la complaisance, ajoutant ainsi à sa dimension quasi mythique.

Getty

La souveraineté et l’indépendance parasitées, une Cedeao anesthésiée, voilà les dangers qui menacent les Etats de la sous-région. Et les enjeux primordiaux, aujourd’hui, c’est d’inviter les Africains à se mobiliser pour mettre fin au «Pacte colonial» qui nous empêche de progresser depuis 1960.

Vingt-neuf personnes, dont de nombreux étrangers, ont été tuées lors d'un raid jihadiste contre un hôtel et un restaurant de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, le samedi 16 janvier, une attaque d'une ampleur inédite dans ce pays. La plupart des tués sont des Blancs, mais au moins cinq Burkinabè figurent aussi parmi les victimes. Ces dernières seraient de 18 nationalités différentes, d'après une source sécuritaire burkinabè. Six Canadiens, deux Français, deux Suisses et un Américain fig...lire la suite

LPS

Alors que le Burkina a lancé un mandat d’arrêt international à l’encontre de Blaise Compaoré et qu’il s’apprête à demander son extradition, on apprend que les résultats des test Adn effectués sur les corps exhumés, ne permettent pas d’identifier les corps. Quelles incidences ces derniers développements peuvent-ils avoir sur la suite de l’Affaire Sankara ?

Sous la férule de Michel Kafando, extirpé de sa retraite rurale de Dayoubsi où, pour l’essentiel, les Burkinabè l’avaient oublié, et sous le regard des leaders des partis politiques peu enclins à mettre les mains dans le cambouis de la «transition», le Burkina Faso tenté par une «révolution» s’est adonné à une «transition» qui, finalement, aura atteint son objectif : organiser sans coup férir des élections couplées, présidentielle et législatives. Récit

Pages