Henning Melber

E E

Le refus de principe de la Namibie de se voir contrainte à un accord contre ce qu’elle considère ses intérêts a servi d’exemple à d’autre pays qui, initialement étaient prêts à se soumettre aux pressions exercées par l’Union européenne pour la signature des accords de partenariat économique.

La Namibie occupe peut-être une bonne place dans l’échelle des Droits de l’Homme et de la démocratie, mais sa réponse à la tentative de coup d’Etat sécessionniste du Caprivi Strip, il y a dix ans, reste une ombre à son tableau. En plaçant le cas dans son contexte historique et en présentant une série de points de vue, du gouvernement à ceux émanant d’ONG internationales, Henning Melber se demande si la résolution du conflit du Caprivi Strip est possible.

Deux décennies après l’indépendance de leur pays, les Namibiens vivent dans une des sociétés les plus inéquitables au monde. L’homme de la rue est victime d’une élite rapace qui se préoccupe de ses seuls intérêts, trop heureuse de coopérer avec des multinationales étrangères qui exploitent les ressources naturelles du pays, pour leurs profits mutuels. Jugeant les Public Private Partnership (PPPs) qui, selon les dirigeants, est le nouveau moyen pour une répartition des bénéfices entre tous, He...lire la suite

Le 12 mai 2009, Sam Nujuma aura 80 ans. Durant 50 ans, il a été le leader namibien le plus éminent et personnifie - comme personne d’autre- le patriarche, le chef de famille, dans l’histoire contemporaine du pays. Cette analogie correspond non seulement au titre de père fondateur que lui a conféré le Parlement lorsqu’il quitté ses fonctions à la tête de l’Etat, mais fait aussi référence à cette notion particulière de famille propre aux mouvements de libération.

Raymond Suttner, le m...lire la suite

Dans une belle analyse de l'expérience d’après-lutte de libération en Afrique australe, Henning Melber explore le degré auquel les mentalités militaristes des gouvernements issus de ces mouvements ont sacrifié les objectifs affirmés d’affirmation des Droits de l'homme et d’idéal démocratique. En partant des exemples de l'Afrique du Sud, du Zimbabwe, de l'Angola et de la Namibie, Melber explore les contradictions existantes.

Les Africains continuent de rester les non-nantis en bas de la pyramide mondiale. Même si « leurs » dirigeants baignent dans l’abondance de richesses et de privilèges. Il est raisonnable de conclure, selon Henning Melber, que jusqu’à présent, ni le NEPAD ni son appui de la part du G8 et d’autres qui prétendent en être préoccupés, n’est parvenu à donner une contribution susceptible de causer le changement.

Depuis le début de ce siècle, le G8 a commencé à cultiver des relations intimes s...lire la suite