Paul Rogers

Le monde entre dans la septième année d’une guerre sans fin en vue. Il y a à peine six ans, à la fin décembre 2001, tout semblait différent. La campagne dirigée par les États-Unis avait mis fin au régime des talibans en Afghanistan, et les discussions à Washington concernaient déjà l’Irak de Saddam Hussein. Après le traumatisme des atrocités du 11 Septembre, l’administration de George W. Bush était en marche - et la force de ce que l’on commençait à peine à appeler la « guerre contre le terro...lire la suite