Ahmed Khalifa Niass

(…) Ayant été aux côtés du chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, au siège des Nations Unies à New York, pour le lancement du Festival Mondial des Arts Nègres (FESMAN), je me demande aujourd’hui si l’objectif était de faire adhérer la diaspora vivant aux Amériques. Si tel est l’objectif, le résultat sera nul. Car rien n’est fait à cet effet. En outre, si l’objectif était de conscientiser le continent, la chose paraît, aujourd’hui, bien sénégalo-sénégalaise.

Pour en venir à la dimension ara...lire la suite