Halifa Sallah

Le gouvernement gambien a introduit des propositions d’amendement visant à modifier la compétence et l’accès à la Cour de justice de la CEDEAO. Une demarche que des organismes de défense des droits humains dénoncent et qui pousse l’opposant gambien Halifa Sallah a poser le débat sur sa pertinence. Les propositions visent à remettre en cause le principe de la finalité des décisions de la Cour de Justice de la Communauté et pour lui, « il est difficile de ne pas voir les effets déstabilisateur...lire la suite