Hamidou Dia

A M

Il y a 50 ans, le 29 août 1960, disparaissait tragiquement David Diop, le poète de la Révolte et de l’espoir, aux larges des Almadies (sur les côtes sénégalaises), dans ce qui constitue la première catastrophe aérienne de l’Afrique de l’Ouest. Il repose au cimetière de Bel Air avec 44 cadres sénégalais qui revenaient servir leur pays au lendemain de notre indépendance. David Mandessi Diop, fut, dans l’éclair fulgurant de sa courte vie (trente trois ans, âge christique), une espèce de conscien...lire la suite