Kwado Appiagyei-Atua

DEMOSH

Ce qui s’est passé au Zimbabwe, avec Mugabe imposant le partage d’un pouvoir perdu à Tsvangirai, et au Kenya avec Kibaki en faisant de même vis-à-vis d’Odinga, ne doit pas se répéter en Côte d’Ivoire entre Gbagbo et Ouattara. Ce dévoiement de la démocratie ne peut être une «voie africaine». Des moyens politiques et des instruments juridiques existent pour la combattre, explique Kwado Appiagyei-Atua.