Arthur Manet

H W

La Guinée vient de vivre le deuxième anniversaire des massacres du 28 septembre 2009 dans un contexte de crise politique où les dissensions entre le pouvoir et l'opposition ont connu leur paroxysme. Avec morts d'hommes parmi les manifestants. Manifestement, la démocratie guinéenne a du mal se retrouver dans ses nouveaux habits. Ce rapport de la FIDH trace un contexte où les dérives ethnicistes et autres maux menacent un fragile équilibre.