Kofi Ali Abdul Yekin

F C O

cc W E FAlors que cinquante-quatre dirigeants africains doivent tenter à nouveau d’élire un président de la Commission de l’Union africaine avec le prochain de l’UA en juillet, n’est-il pas temps que les Africains aient leurs mots à dire plutôt que de subir l’influence d’intérêts extérieurs ?