Raul M. Braga Pires

T M

Entre désert et savane, le Mali est devenu une nation éclatée, tourmentée par la rébellion touarègue au nord. Devant l’urgence de l’élection présidentielle du 28 juillet, l’Etat et les rebelles négocient pour asseoir un cadre minimal d’entente. Mais face à la diversité ethnique, tribale, historique et culturelle de ce pays, notamment au niveau du mouvement touarègue où les alliances et le mésalliances se multiplient, trouver un scenario consensuel n’est pas chose aisée.