Alioune Ndiaye

S H

Pour se distinguer de la Chine qui est beaucoup moins regardante sur la nature des régimes, l’Inde semblait, jusqu’avant la fin de la Guerre froide, dans le cadre de sa politique africaine, mettre en avant le partage des valeurs démocratiques et de liberté. Ce facteur démocratique, s’il a tendance à disparaître en raison du virage réaliste qu’a pris la nouvelle politique africaine de l'Inde, a été très présent dans la période où celle-ci était construite sur l’idéalisme nehruvien.