Parti de Gauche

Le peuple équato-guinéen doit se regrouper derrière la vraie opposition au régime et à ne pas céder pour quelques Francs Cfa sa dignité face au régime tyrannique qu’il subit depuis trop longtemps.

La solution en Centrafrique n’est pas, comme le prétend Laurent Fabius, de se donner dix-huit mois pour rebâtir une façade démocratique et nous refaire le même numéro d’illusionniste qu’au Mali. La priorité est de rétablir la sécurité dans tout le pays et pas seulement à Bangui.