Farah Abdillahi Miguil

LLS

La situation des Droits de l’homme à Djibouti reste alarmante depuis les dernières élections de février 2013. Arrestations arbitraires et massives de leaders et militants de l’opposition, répressions et mesures administratives illégales n’ont cependant pas fait faiblir la mobilisation de l’opposition et des militants des droits humains.